Accueil > Le monde de l’énergie > Bilan électrique RTE 2023, un nouvel élan pour le système électrique français

Bilan électrique RTE 2023, un nouvel élan pour le système électrique français

Image auteur Amine Schneider Branché par Planète Oui
Mise en lumière par Amine Schneider,
Rédacteur web
Image actualité Branché par Planète Oui - Bilan électrique RTE 2023, un nouvel élan pour le système électrique français
Image auteur Amine Schneider Branché par Planète Oui
Mise en lumière par
Amine Schneider,
Rédacteur web

Vous aimez ?
Faites circuler !

Au sortir de la crise énergétique amorcée par la Covid-19 et la guerre en Ukraine, l’année 2023 est vue comme charnière dans le regain de productivité de l’électricité. RTE, gestionnaire du réseau de transports de l’électricité en France, a fait le bilan de l’année écoulée pour comprendre les évolutions de la production d’énergie.

Une baisse globale de la consommation d’électricité

Une baisse de la consommation d’électricité s’est confirmée en 2023 pour atteindre un volume en dessous de celui de l’année 2020 (année marquée par le confinement). Plus particulièrement, la baisse entre 2022 et 2023 est une des plus fortes jamais constatées et concerne la plupart des secteurs. Et pour cause, les crises géopolitiques ont entrainé des tensions sur le secteur de l’énergie. Les niveaux de consommation sont bien plus faibles ces dernières années que ceux observés avant 2019.

Cette tendance va perdurer, au moins un temps, jusqu’à la levée progressive des gestes économiques en faveur des consommateurs ainsi qu’avec la poursuite des actions favorables aux économies d’énergie.

Ces facteurs s’inscrivent ainsi dans une dynamique de changement dans la manière dont l’énergie est consommée aujourd’hui. Elle tend vers la volonté d’une meilleure efficacité énergétique et également de plus en plus de sobriété. Ainsi, les émissions de gaz à effet de serre émise par le système électrique français ont atteint leur plus fiable niveau depuis le début des années 50 pour atteindre 16,1 MtCO2eq.

Le saviez-vous ?💡MtCO2eq signifie millions de tonnes en équivalent CO2. C’est-à-dire la quantité de dioxyde de carbone qui aurait la même capacité à retenir le rayonnement solaire qu’une quantité donnée d’un autre gaz à effet de serre.

Une augmentation de la production d’énergie en France

Les productions éoliennes et solaires ont atteint des niveaux record en 2023 représentant environ 72,2 TWh sur l’année. La production hydraulique a subi de son côté une reprise par rapport à 2022. Dans l’ensemble, la filière dite “bas carbone” domine largement le mix énergétique français avec près de 93 % de production décarbonée en 2023.

Image article Branché! - Bilan électrique RTE 2023, un nouvel élan pour le système électrique français

La production thermique fossile elle, a atteint son plus bas niveau depuis 2014 avec une baisse de 34 % par rapport à l’année dernière.

Pourquoi ?

Parce qu’à l’inverse, la production renouvelable a atteint des niveaux record ! Notamment la production éolienne qui est ancrée comme troisième mode de production au sein du mix énergétique français. Une énergie renouvelable qui représente à elle seule près de 15 % de la production en 2023.

Une différence nette entre importation et exportation

La production totale d’électricité est en augmentation de 11 % par rapport à 2022. La France a retrouvé sa place de première exportatrice d’électricité nette en Europe avec 50,1 TWh, réduisant ainsi la facture énergétique du pays de 4 milliards d’euros. Dans le même temps, elle a réduit ses importations à 29 % contre 67 (!) en 2022.

L’enjeu, désormais, est de retrouver des niveaux de production au moins équivalent à ceux précédant la crise avec la reprise progressive des activités industrielles. Le tout en accélérant une transition énergétique décarbonée afin d’atteindre les objectifs d’une économie neutre en 2050.

Mise en lumière par
Amine Schneider
Rédacteur web

Vous aimez ?
Faites circuler !

Le fil conducteur de Branché!

Décryptage

Nous soutenons
le développement
des énergies faciles.

Optimisme

Nous parlons d’énergie
dans un climat
de confiance.

Prise de conscience

Nous fournissons
matière à réflexion
sans prise de tête.

Votre horoscope survolté

🐏 Bélier - La Lune fait barrage à vos projets. En revanche, Vénus apporte de l’eau à votre moulin.

🐂 Taureau - Vous êtes sur le point de péter les plombs. Contactez au plus vite un technicien Enedis.

👨🏻‍🤝‍👨🏽 Gémeaux - Le Soleil vous tourne le dos. Coup dur pour votre installation photovoltaïque.

🦀 Cancer - Rappelez-vous que l’énergie la moins chère, c’est celle qui coûte le moins d’argent. Consommez moins !

🦁 Lion - Vous subissez Mercure, qui n’arrête pas de grimper. Cela vous donne froid dans le dos.

👧 Vierge - Arrêtez de courir après des idées lumineuses, au risque d’attraper des ampoules.

Balance - Rechargez vos batteries. Privilégiez un week-end romantique ou une prise 220 volts.

🦂 Scorpion - Parce que vous devenez un piètre conducteur, le courant ne passe plus avec votre moitié.

🏹 Sagittaire - À force de jouer les électrons libres, vous risquez de passer pour un illuminé.

🐐 Capricorne - Grâce à un alignement de Neptune et Linky, vous débordez d’énergie !

🏺 Verseau - Vous subissez une coupure de courant à 12h34. C’est encore la faute du sèche-linge.

🐟 Poissons - Rien ne va plus côté couple : il y a de l’eau dans le gaz et de l’électricité dans l’air.